Mamina m'a dit

Quand le maître demande aux enfants d’apporter en classe leur «histoire préférée», Salomé et Geoffroy choisissent un livre sans hésiter. Idriss, lui, arrive à l’école les mains vides. Mais il réapparaît le jour suivant aux côtés de sa «Mamina». Devant la classe éberluée, Mamina évoque tout un monde, raconte des histoires qui emmènent les enfants très loin, là où ils n’auraient jamais pu aller même avec des bottes de sept lieues.
Une histoire qui parle de la transmission orale et écrite et de l’ouverture vers d’autres cultures.

Cliquer sur les images pour en savoir plus...